PARMI
LES PRODUCTEURS

Retour a l'accueil

Comment préparer votre thé ?

Quelques conseils simples pour réaliser vos infusions.

Quantité recommandée : de 4gr à 7gr pour 15 à 20 cl d'eau selon les thés pour des infusions multiples.
Les temps d'infusion sont donnés à titre indicatif. Chacun, à l'usage, doit les adapter selon son goût, le matériel et les quantités d'eau utilisés : fiez vous à votre expérience.

  • Pu'Erh vert en galette : 5 à 7gr - infusions très courtes (30'', puis 1' à 1') infusions multiples.

  • Pu'Erh rouge : 5 à 7gr, 1 à 2' - infusions multiples.

  • Thés noirs : 4 à 5gr, 2 à 3' - plusieurs infusions.

  • Pâle clarté de la lune : 4 à 5gr, 3' et plus - plusieurs infusions.

  • Perles de Jasmin, thé vert : 4 à 5gr, 2 à 3' - plusieurs infusions.

  • Thé Oolong : 4 gr, 1', puis 1'30 à 3' - plusieurs infusions.

Ces temps d'infusion varient aussi en fonction de la forme du thé, feuilles en vrac, thés roulés, thés compressés, surtout pour les premiers passages. Les thés roulés et compréssés demandent du temps pour « s'épanouir » dans la théière. En définitive, l'attention portée à votre thé et à sa préparation sera votre meilleur guide.



C'est l'après-midi
sous la fenêtre je viens de me réveiller de la sieste
à une tasse de thé
je confie mon sentiment poétique
Lu Yu (1125-1210)

Matériel

La porcelaine, le verre sont des matériaux neutres, donc on peut utiliser les théières, les pots- infuseurs ou les gaiwans pour tous les types de thé. Nous les recommandons si vous n'avez qu'un seul accessoire pour infuser votre thé. La porcelaine de Jindezhen d'une blancheur lumineuse avec des nuances subtiles de bleu, a les faveurs des amateurs. Terres nobles de Yi Xing ou de Jianshui : Les très belles petites théières utilisées pour le Gong Fu Cha sont faites à partir de ces terres. Elles sont dites « à mémoire ». On ne pourra utiliser chaque théière que pour un type de thé, vert, oolong ou fermenté.


Eau

« L'eau d'une source de montagne est la meilleure, vient ensuite l'eau de la rivière et en dernier lieu l'eau du puit. » (Le classique du thé de LU YU).

L'idéal est une eau douce et très pure. Chacun s'adaptera en fonction de ses sources d'approvisionnement en tendant vers cet idéal... Il faut au minimum une eau filtrée, non calcaire et neutre au goût.


Température

Les thés pu'Erh verts ou rouges ont besoin une eau très chaude, 90°/95° environ.
Les thés verts doivent être infusés avec un eau moins chaude de 80°/85° environ.
Les thés blancs, plus délicats, autour de 80°. Avec ce type de thé, faites attention de ne pas « cuire » les bourgeons avec une eau trop chaude.

Quel que soit le thé, laissez toujours l'eau reposer quelques instants après ébullition pour faire « retomber » la température.


Préparer l'infusion

Mettez vos feuilles directement dans la théière, évitez si possible les « boules à thé » et les filtres (même en papier). Ainsi le Pu’er pourra se décompresser et les feuilles roulées se déplieront librement. Recouvrez les feuilles d'eau chaude, comptez plus ou moins 15 secondes. Jetez cette première eau. Il est préférable de rincer le thé. Certains dégustateurs conseillent même d’effectuer deux rinçages. Ensuite, faites infuser le thé, durant le temps préconisé, puis servez. Si vous utilisez une grosse théière, préparez le thé dans 25 à 30 cl d’eau ou moins.

Pendant que vous buvez, vous pouvez faire infuser de nouveau les mêmes feuilles une deuxième fois, ajustez le temps selon votre goût. Ainsi, votre thé ne macèrera pas et vous l’apprécierez toujours au bon degré d’infusion. Vous pouvez procéder de même pour une troisième, puis une quatrième infusion (voire plus, selon les thés, notamment le Pu'Erh vert) et ce même à plusieurs heures d'intervalle. Enfin, lorsque ce thé vous aura donné tous ses arômes, les feuilles pourront encore nourrir vos plantes.


Bonne dégustation !